Motifs habituels d'une consultation en proctologie

 

La douleur, les hémorragies, le prurit anal, les suintements, Les troubles de la défécation. la tuméfaction anale.

  • Douleur à l'anus. 
      
  • Hémorragies (saignements): là, ce n'est pas l'abondance, la fréquence, le rythme, mais l'existence en soit  des saignements qui  est importante et qui inquiète, alarme le patient et le fait consulter
      
  • Prurit anal : démangeaisons à l'anus avec ou sans grattage.
      
  • Tuméfaction anale (grosseur) : perçue par le malade, permanente ou réductible
    Il peut s'agir :
    - D'hémorroïdes internes qui sortent après la selle,
    - De thrombose hémorroïdaire externe,
    - De marisques
    - De papillomes ou condylomes acuminés appelé aussi     « crêtes de coq »
  • Suintements non sanglants : sensations d'anus humide.
     
  • Troubles de la défécation : selles dures, difficiles ou absence de selle, ou selles molles ou liquides en précisant le nombre.
      
  • Maladie de Verneuil encore appelée hidrosadénite : Présence de nodules (petites boules) sous la peau, mobiles et douloureux, plus ou moins suintants ; ou d’abcès  sur les fesses, au niveau des creux axillaires entre l'anus et les parties génitales,
  • Maladie pilonidale ( kyste ou sinus pilonidal) : La plus fréquente des suppurations extra-anales souvent au niveau du pli inférieur en arriere du coccyx
      

 

TOUTE LESION ANALE DOIT JUSTIFIER
UN EXAMEN PROCTOLOGIQUE COMPLET

 

ALERTE CONDYLOMES !!!!!!!
 

Attention:

  • Aux possibilités d’extension à l’intérieur de l’anus?
  • Au risque de contagion ?
  • Au danger cancérisation

 

INTERET DU DEPISTAGE PRECOCE ET
DU  TRAITEMENT PRESQUE TOUJOURS CHIRURGICAL

 

 

Attention : les informations communiquées ne constituent pas une consultation médicale ! 

Ils n'exonèrent ni le médecin ni le patient d'une véritable consultation chez le médecin traitant ou chez le spécialiste.